Les Journées de la Schizophrénie en mars 2018

, par  Véronique R. , popularité : 2%

L’association des Journées de la schizophrénie, lutte contre les tabous et les idées reçues qui pèsent sur les maladies mentales et sur ceux qui en sont atteints. Depuis bientôt 15 ans, les Journées de la Schizophrénie prennent de l’ampleur à la fois dans les médias et dans les cantons Suisses. Cette action a nettement contribué à sortir de l’ombre beaucoup de personnes concernées, à informer le grand public, à lutter contre la stigmatisation et les clichés. Il ne s’agit évidemment pas que de schizophrénie, mais cette maladie est le porte-drapeau qui a permis à la délégation d’entrer dans le stade.

Pour la première fois en 2018, l’association des Journées de la schizophrénie unissent les associations de proches, les associations de personnes concernées, les institutions, et ce dans plusieurs langues (français, anglais, allemand et italien), en Suisse, en France et à l’étranger.



L’association prévoie d’organiser environ 200 événements (stands d’information, des concerts ou spectacles,…) du 17 au 24 mars 2018 et auront pour thème l’intégration avec pour slogan « On a tous un côté décalé ».
Ils sont à la recherche de bénévoles, partenaires et sponsors dans tous les pays qui voudront bien collaborer. Vous faites partie d’une association autour de la psychiatrie ? une association sportive ou culturelle ? Vous avez des talents, un réseau, des amis ? Vous pouvez parler des Journées de la Schizophrénie ou entrer en contact avec eux pour les soutenir. Partagez, Partagez, partagez ! :-)



Ces manifestations d’envergure visent à sensibiliser le grand public et les jeunes ‒ la maladie survient entre 15 et 25 ans ‒, portées par des messages positifs. L’association souhaite ainsi aider les malades et leur famille à sortir de l’isolement qu’ils ont connu auparavant, informer sur les possibilités de soins et de détection précoce, dans le but d’augmenter les chances d’amélioration face au diagnostic.


Le comité d’organisation a innové afin d’atteindre encore mieux l’objectif fixé, à savoir toucher 5 millions de personnes avec des messages diffusés en plusieurs langues.

L’association de Journées de la Schizophrénie a mis en place, pour cela, de nombreuses actions dont :

  • faire parrainer les Journées par une personnalité de notoriété internationale. Les marraines, et parrains sont, à ce jour, Félicité Herzog, Calista Sinclair et Jean-Charles Deval. Jean-Charles Deval est un jeune acteur qui a joué notamment dans « nos chers voisins » et dans « les femmes du 6ème étage ». Il a choisi de soutenir la cause car un de ses amis proches a été touché par la maladie à l’adolescence.
  • impliquer des associations, des entreprises ou d’autres organisations n’ayant pas de lien direct avec le domaine de la santé psychique, mais prêtes à se mobiliser pour la cause
  • Mais aussi et surtout créer un film de 3 minutes et 30 secondes nommé « un repas de famille » qui met en scène un personne schizophrène au sein de sa famille de façon assez décalée. Ce film sera diffusé dans de nombreux cinémas, dans sa version courte de 50 secondes.
    Voici un des premiers rush de ce film (avant assemblage car celui-ci est en cours de travail) :



Vous pourrez vivre l’expérience interactive du vécu de la personne avec une schizophrénie en alternant avec une phase dite « normale », en suivant le lien ci-après :
Vivre une expérience schizophrénique
En sachant que le vécu diffère aussi de tout un chacun puisqu’il n’y a pas UNE mais DES schizophrénies ;-)


Si vous souhaitez entreprendre de communiquer sur l’événement, l’association a mis à disposition de nombreux Flyers (non modifiables) disponible ici :
Flyers Communication Les Journées de la Schizophrénie

et ici pour commander en quantité :
Flyers Communication Schizophrénie grandes quantité - Commande



- Site des Journées de la Schizophrénie : http://www.schizinfo.com

- La page facebook des Journées de la Schizophrénie : https://www.facebook.com/schizinfo/

Annonces

  • Dons Paypal



  • Mieux vivre avec la schizophrénie avec les TCC

  • Newsletter


Brèves Toutes les brèves