La psycho-éducation : un livre qui aide

, par  Véronique R. , popularité : 1%

J’ai pu apprécier la lecture du livre « Savoir pour guérir : la schizophrénie » écrit par le Professeur Raymund Schwan, Professeur Pierre-Michel Llorca, Docteur Vincent Laprévote et Docteur Ludovic Samalin.

Il n’y a qu’un seul chose dont je ne suis pas d’accord dans ce qui est dit dans ce livre : « La schizophrénie n’est pas due à une faute éducative, à une faiblesse de caractère ou à la pression de la société. Elle est avant tout une maladie durant laquelle le fonctionnement du cerveau est modifié. » (p. 77) et « Nous l’avons dis plus haut : il n’y a pas de faute familiale qui expliquerait le survenue de la maladie » (p. 46)

Nous le verrons dans un prochain article, le stress engendré lors de l’enfance et/ou de l’adolescence peut modifier l’expression d’un gène. En effet, le stress raccourci les chromosomes et perturbe aussi l’expression de l’ADN. Nous verrons qu’il existe aussi des solutions aux divers "traumatismes" (traumatisme engendré sur plus ou moins long terme) provoqués au cours de la vie.

La psycho-éducation, à l’origine, est pratiqué dans des centres médico-psychologiques (CMP), notamment, dans les Centres Experts Schizophrénies (voir Liens Favoris), en groupe avec des acteurs du médicale tel que psychologue et/ou psychiatre. La psycho-éducation se déroule sur 10 séances de 2 heures.

Mais parfois, le fait de se déplacer pendant 10 semaines et être entouré de monde est trop handicapant (ou stressant) pour la personne ayant des troubles schizophréniques, bien que faire l’effort d’y aller soit thérapeutique en lui-même.

Dans ce cas là, « Savoir pour guérir : la schizophrénie » peut faire office de psycho-éducation. Ce livre, est conseillé pour toute les personnes concernées de près ou de loin par la schizophrénie. Il permet de mieux cerner et mesurer les enjeux de la maladie, autant pour soit, que pour sa famille. Ce livre, notamment conseillé aux personnes dont on vient d’annoncer le diagnostique, donne des connaissances précieuses pour une meilleure prise en charge de la maladie, par soi-même et par l’entourage du concerné.

Ainsi, on peut avoir une meilleure connaissance de sa maladie. « Savoir pour guérir : la schizophrénie » est aussi un livre facile et agréable à lire.


Raymund Schwan est professeur de psychiatrie à l’Université de Lorraine, chef de pôle du pôle hospitalo-universitaire de psychiatrie d’adultes du Grand Nancy au Centre Psychothérapique de Nancy et chef de service de la Maison des Addictions au CHU de Nancy.




Pierre-Michel Llorca est professeur de psychiatrie à l’Université d’Auvergne. Il est responsable du service de Psychiatrie B au CHU de Clermont-Ferrand. Il est membre du Comité de Pilotage de la Fondation FondaMental et coordonne le réseau des Centres Experts Schizophrénie de la Fondation.


Vincent Laprévote est médecin-psychiatre au Centre Psychothérapique de Nancy. Il est également docteur en Neurosciences et conduit à ce titre de nombreuses recherches sur la schizophrénie et ses facteurs de risque. Ces derniers travaux de recherche portent sur la détection ultraprécoce des psychoses.




Ludovic Samalin est médecin psychiatre au CHU de Clermont-Ferrand. Il conduit de nombreuses recherches sur les psychoses chroniques. Il a notamment contribué à l’élaboration d’une recommandation professionnelle française pour la prise en charge des patients souffrant d’une schizophrénie.





Vous pourrez vous le procurer en cliquant sur l’image ci-dessous :

Annonces

  • Dons Paypal



  • Mieux vivre avec la schizophrénie avec les TCC

  • Newsletter


Sites favoris Tous les sites

3 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

  • Atelier d’Art en Clinique

    Dans certaines cliniques, divers ateliers peuvent être proposé en vue d’une réhabilitation (...)