THC et Cannabidiol, deux composants du cannabis aux effets antagonistes - commentaires THC et Cannabidiol, deux composants du cannabis aux effets antagonistes 2016-05-17T20:03:20Z http://www.les-schizophrenies.fr/les-soins-des-schizophrenies/les-plantes-et-naturopathie/article/thc-et-cannabidiol-deux-composants-du-cannabis-aux-effets-antagonistes#comment24 2016-05-17T20:03:20Z <p>Bonjour Jean-Louis,<br class="autobr" /> je vous remercie pour toutes ces indications qui sont de bonnes pistes à explorer (je n'y manquerais pas ;-) )</p> <p>Je pense que le CBD peut être commercialisable de façon contrôlé (au niveau médicale) car ; même si chacun peut se faire sa propre médication, il faut y passer du temps et on sait que le temps est précieux de nos jours, sans compter que les dosages ne seraient soumis à aucune certification.</p> <p>Il ne me reste (aussi) plus qu'à trouver les études sérieuses américaines sur le sujet.</p> <p>Bien à vous,<br class="autobr" /> Véronique R.</p> THC et Cannabidiol, deux composants du cannabis aux effets antagonistes 2016-05-16T12:18:08Z http://www.les-schizophrenies.fr/les-soins-des-schizophrenies/les-plantes-et-naturopathie/article/thc-et-cannabidiol-deux-composants-du-cannabis-aux-effets-antagonistes#comment23 2016-05-16T12:18:08Z <p>Bonjour, je suis directeur de Chanvre Info (fr), média activiste pro-cannabis. Je n'interviens pas pour faire du prosélytisme mais pour vous apporter quelques précisions sur le CBD. Force est de constater que vous êtes dans le flou concernant le CBD – enfin si vous devez compter sur l'Etat pour vous soigner au CBD et avoir les bonnes infos, vous avez dû comprendre que vous mourrez certainement avant de constater quoi que ce soit de positif dans ce sens …</p> <p>Donc il ne vous reste que les infâmes et perfides « drogués » au cannabis pour vous instruire dans le registre du CBD pourtant non stupéfiant. Cela tombe très bien : j'en suis un représentant …</p> <p>En, l'état actuel des choses, la culture d'une variété riche en CBD n'est pas impossible en France mais vous ne pouvez l'effectuer vous-mêmes. Il faut passer par un agriculteur qui utilisera des souches européennes certifiées. La culture doit être déclarée en préfecture. L'idéal est de trouver à l'avance un débouché commercial sinon, la préfecture ne donne pas d'autorisation. Vous comprenez d'un coup pourquoi et comment les particuliers n'ont pas le droit de réaliser cette culture …</p> <p>En dehors de ces contraintes, l'extraction du CBD issu de ces récoles est libre. La substance et sa molécule ne sont pas contraintes comme le THC. Les modes d'extractions sont multiples et Chanvre Info en a recensé et détaillé quelques-uns dans plusieurs articles. Ces articles sont gratuits et libres de consultation et de rediffusion. La législation en imposerait plutôt à la forme ingérée pour de raisons d'hygiène alimentaire. Actuellement, le CBD peut être utilisé sous des mentions autres que « médicament » dont la liste d'application médicale autorisée et plus que bridée en France.</p> <p>Les industries pharmaceutiques n'investissent pas (en Europe et par conséquence, ne font pas de recherches) dans cette filière pour deux principales raisons.</p> <p>Une classe d'industrie le fait parce que le CBD concurrence directement plusieurs de leurs médicaments phares.</p> <p>L'autre raison consiste à des contraintes industrielles et une réglementation des Etats et des volontés politiques qui ralentissent, bloquent et minimisent la vente de ces médicaments. Demandez au fabriquant du Sativex toutes les misères que l'État français lui a fait … Et cela continue : toujours en France, le Sativex est autorisé depuis pas de mois, mais aucun patient n'en a encore acheté ou même seulement vu une boite. L'État bloque le dossier pour des raisons de coûts ...</p> <p>Rajoutez à cela que dans les faits, il est impossible de breveter une plante ou ses substances produites, cela revient donc à risquer un investissement dans une filière où tout en chacun peut faire pousser son médicament sur un balcon ou dans un jardin. Les industriels de la branche ne sont donc pas très motivés à balancer des millions pour développer des médicaments au CBD, en tous cas tant que l'État ne règlement pas en leur faveur dans ce domaine.</p> <p>Vous devez donc vous débrouiller seuls soit en achetant du CBD, soit en le fabriquant vous-même. Il existe quatre principales classes d'administrations : vapoté, bu, mangé ou en pommade. Une 5ème consisterait en des suppositoires. L'Idée de fumer du cannabis (même sans THC) n'est pas une méthode médicale viable même si elle a dépanné pas mal de gens pendant la période de prohibition absolue … La combustion dégage vraiment trop de substances toxiques.</p> <p>On peut extraire le CBD par une macération huileuse : huile d'olive ou de chanvre ou les deux mélangées. Avec des variétés riches, on peut obtenir une concentration totale variant entre 3 et 6% de CBD. Généralement ce genre de préparation permet l'obtention d'un médicament avec un seuil de THC en deça de celui imposé. Le produit obtenu est donc légal.</p> <p>Un produit plus complet consiste en « la Pâte », des fleurs de chanvre (manucurés et légèrement broyés) macérées dans un peu d'huile toujours d'olive ou de chanvre ou mélangées. Mangé (une petite ou deux petite cuillères par jour), cela permet de bénéficier des substances produites ou stockées par la plante qui ne sont pas extraites par le solvant (par exemple : terpènes). La Pâtes n'est pas plus concentrée en THC que ne le sont les fleurs. En conséquence de quoi, avec les bonnes variétés, le produit obtenu est légal.</p> <p>Pour certains cancers et quand les cancers sont déclarés (et en traitement chimio), il faut des concentrations plus fortes. Le mode d'extraction va se rabattre sur des extraits concentrés comme l'huile (de résine) de cannabis à l'alcool. Cette forme est appelée teinture mère et facilite son utilisation dans des jus de fruits ou dans de l'alimentaire (sauce de salade, gâteaux, n'importe quel plat). Le problème est qu'une telle concentration, on y mesure des taux de THC plus concentrés qui dépassent la limite légale … même s'ils ne sont pas toujours assez élevés pour que vous en sentiez réellement les effets.</p> <p>Si l'alcool est évaporé, il reste alors une forme goudronneuse surnommée « huile de Rick Simpson » bien que Rick l'extrait plus volontiers avec d'autres solvants qu'avec de l'alcool. Sous cette forme le CBD est très concentré et hyper actif dans le système endocannabinoïde. Elle est très appropriée pour traiter les cancers (ingestion directe d'un petit-pois d'huile) et peut même être badigeonnée tel-quelle sur la peau (cancers de la peau). Avec le BHO (j'en parle juste après), c'est la forme la plus concentrée et la plus efficace. A un tel niveau de concentration (extrait huileux de plantes pauvres en THC), un effet léger du THC se fait sentir mais il s'estompe rapidement par un phénomène d'accoutumance et n'est pas assez puissant pour vraiment provoquer une euphorie, des vertiges ou des hallucinations (et une addiction). On est un peu plus joyeux que d'habitude, sans plus. La substance est néanmoins parfaitement illégale.</p> <p>On peut surdoser le CBD sans risque toxique ou allergique. Mais cela ne sert à rien d'en consommer plus que vos récepteurs (CB1 et CB2) ne sont capables de traiter.</p> <p>Il existe d'autres techniques plus modernes comme l'extraction de BHO avec du butane. On peut aussi tamiser une sorte de haschich (mais au CBD) qui peut aussi être vapoté ou inséré dans de l'alimentaire. Nous diffusons plusieurs articles sur différentes formes d'extractions de haschichs. Là encore, le seuil de THC légal risque d'être dépassé, même avec les variétés de plantes très pauvres en cette substance.</p> <p>Nous vous encourageons de lire nos publications, même si vous y trouverez parfois des commentaires activistes et prosélytes dont vous ne partagez pas le fondement. L'Important pour vous, c'est l'info que l'on vous propose, pas ce que nous en disons …</p> <p>Chanvre Info est lu quotidiennement par 1.5 million de lectrices– lecteurs au minima (du monde entier), nous disposons d'une banque de données de plus de 12 000 articles libres et gratuits, de très nombreuses vidéos, émissions radios et photos. Dans notre site, vous disposez de deux moteurs de recherches (marge de gauche), le premier cherchant dans Google, le second directement dans l'ensemble de notre site. Si vous cherchez bien, nous avons forcément l'information qu'il vous faut, à vous de faire abstraction de nos thèses fumeuses …</p> <p>Si vous n'osez pas venir nous consulter – peur d'être repéré par la police – d'une part nos publications sont légales (nous ne sommes pas des terroristes ni des criminels), la France aimerait les censurer mais … elle n'y arrive pas ! D'autre part, il existe un petit navigateur : Tor Browser (le télécharger chez « Comment ça Marche »), qui rendra votre surf complétement anonyme et invisible .</p> <p>Quand même, que des personnes malades soient obligées de se cacher pour chercher de la doc médicale et se soigner … dans le pays des Droits de l'Homme, « cela la fout mal » !</p> <p>Pour finir, je pense que la Pâte ou une simple macération dans l'huile d'olive de fleurs de chanvre suffirait pour traiter la schizophrénie. La Vap de CBD est pas mal aussi (même pourcentage que pour la macération), surtout pour les fumeurs puisque vapoté, le CBD aide beaucoup à réduire la consommation de tabac. Toutefois, je ne suis pas chercheur ni médecin et je vous conseille de vous renseigner de façon plus approfondie. Considérez que je vous ai seulement donné des pistes de renseignements ...</p> <p>Meilleures salutations et bonnes lectures chez nous …</p> <p>JLB</p> THC et Cannabidiol, deux composants du cannabis aux effets antagonistes 2016-05-15T09:19:00Z http://www.les-schizophrenies.fr/les-soins-des-schizophrenies/les-plantes-et-naturopathie/article/thc-et-cannabidiol-deux-composants-du-cannabis-aux-effets-antagonistes#comment22 2016-05-15T09:19:00Z <p>Bonjour,<br class="autobr" /> la préoccupation aujourd'hui, serait que cette molécule (cannabidiol) soit étudié en France, malgré que de nombreuses études ont été faite aux Etats Unis, qui d'ailleurs, confirme l'hypothèse de l'effet positif du cannabidiol sur la schizophrénie.<br class="autobr" /> Cela devrait être une piste non négligeable dans le soin, pour nos médecins et laboratoires. <br class="autobr" /> Dans cette histoire, je me pose la question de savoir si cela rapporterais "assez d'argent" pour que nos labos le commercialise. Car malheureusement, sans argent, rien ne se fait.<br class="autobr" /> Bien à vous</p> THC et Cannabidiol, deux composants du cannabis aux effets antagonistes 2016-05-14T12:28:51Z http://www.les-schizophrenies.fr/les-soins-des-schizophrenies/les-plantes-et-naturopathie/article/thc-et-cannabidiol-deux-composants-du-cannabis-aux-effets-antagonistes#comment21 2016-05-14T12:28:51Z <p>Mon fils est diagnostiqué schizophréne donc très intéressée</p>