Dépersonnalisation et déréalisation : quand nous nous déconnectons de la réalité

, par  Véronique R.

Le 26 septembre à 07:15, par Véronique R. En réponse à : Dépersonnalisation et déréalisation : quand nous nous déconnectons de la réalité

Bonjour Perrin,
je ne pense pas que vous soyez psychotique ou schizophrène par rapport à ce que vous me décrivez. Bien entendu, mon avis ne concerne que ce que vous me décrivez et n’est donc pas un avis élaboré sur de longues séances de consultation et selon moi, seul un.e psychologue serait à même d’en faire le diagnostique mais à l’heure actuelle et dans notre société, seuls les psychiatres le permettent.

Il est possible que notre monde occidentale vous semble tellement incohérent que vous en êtes à vous poser ces questions.
Il faut que vous sachiez que vos questionnements sont légitimes, mais qu’il est aussi important que vous ayiez la possibilité de croire en la réalité et l’existence de ce monde. Cela est primordial, car cela vous permettra de vivre dans ce monde dans l’acceptation de celui-ci, dans l’acceptation de votre matérialité, mais aussi de vos pensées. Sachez que tant que vous existez, tout votre être entier est légitime d’agir et surtout de penser selon les besoins — notamment de comprendre notre monde — qui l’animent.

Je vous invite vraiment à aller dans la nature sur plusieurs jours, en balade ou randonnée. Cela est très important car notre monde moderne (les villes) nous ont déconnecté de ce dont nous avons le plus besoin : vivre au sein de la nature, ce pour quoi nous nous sentons le plus vivant et nous réalisons l’essence de notre vie : Etre.

N’hésitez pas à revenir commenter au besoin.

Bien à vous

Annonces

  • Dons Paypal



  • Facebook
  • Mieux vivre avec la schizophrénie avec les TCC

  • Newsletter


Brèves Toutes les brèves