Témoignage de Charlotte Bouvier : guérison de sa schizophrénie

, par  Véronique R.

Le 11 mai 2018 à 08:35, par Véronique R. En réponse à : Témoignage de Charlotte Bouvier : guérison de sa schizophrénie

Bonjour Stéphane,
heureuse de vous voir de nouveau parmi nous et surtout que vous soyez stabilisez dans votre rétablissement.
Les personnes qui ont déjà eu une crise de schizophrénie restent avec une "fragilité", dans le sens où si l’hygiène de vie adopté pour le rétablissement, est abandonné, il peut y avoir une rechute (en cas de surmenage, choc affectif..).
C’est pourquoi je conseille de continuer avec assiduité la méditation et en ce qui concerne le traitement médicamenteux, un de mes psychiatres m’avait affirmé qu’après 5 ans de stabilisation (dans le rétablissement), on peut commencer à diminuer TRES progressivement jusqu’à arrêt.
Par rapport au traitement médicamenteux, on n’arrête jamais d’un coup, car la réaction de rebond est quasi systématique. La réaction de rebond est le fait que tous les symptômes de sevrage apparaissent, qui sont identiques à une vrai crise psychotique.

Lorsque vous commencerez à diminuer votre traitement médicamenteux, je conseille de rester attentif à son état corporel, notamment. Il peut y avoir des douleurs sourdes au niveau [de l’arrière] du crâne.

Et bien sûr, gardez la méditation dans votre quotidien. Heure de coucher et heure de repas plus ou moins fixe, dormir la nuit, vivre le jour.
Si vous apportez en plus du sport à votre quotidien, vous ne serez que plus épanouie.

Bien à vous,
Véronique R.

Annonces

  • Facebook
  • Mieux vivre avec la schizophrénie avec les TCC

  • Newsletter


Brèves Toutes les brèves